Santé et mieux-être

Santé et mieux-être en milieu de travail: – PARTIE 1/5

By  | 

Environnements favorables à la santé au travail

La santé et le mieux-être en milieu de travail est un sujet qui gagne en popularité. De plus en plus de gestionnaires se préoccupent de leurs employés et sont convaincus des bienfaits en termes d’amélioration de la productivité, de réduction de l’absentéisme et du présentéisme, de réduction du taux de roulement, d’amélioration du pouvoir d’attraction de nouveaux talents, etc. Quoiqu’il soit difficile de le chiffrer, le sujet prend assez d’ampleur pour que des chercheurs tentent de quantifier le retour sur l’investissement des différents programmes de santé en entreprise. La présente série d’articles fera le rapprochement entre la démarche présentée par le Groupe Entreprises en Santé (GES) et la publication du Ministère de la Santé et des services sociaux « Pour une vision commune des environnements favorables à la saine alimentation, à un mode de vie physiquement actif et à la prévention des problèmes reliés au poids ».

Présentons tout d’abord la démarche « Entreprise en santé ». Cette démarche « vise le maintien et l’amélioration durable de l’état de santé des personnes en milieu de travail »1 et peut mener à une certification approuvée par le Bureau des normes du Québec (BNQ). D’après GES, quatre sphères d’action ont un impact sur la santé des travailleurs : les habitudes de vie, la conciliation travail / vie personnelle, les pratiques de gestion et l’environnement de travail.

D’un autre côté, la publication sur les environnements favorables fait état de 4 types d’environnement pouvant influencer nos habitudes de vie : l’environnement physique, l’environnement économique, l’environnement socioculturel et l’environnement politique 2.

À mon avis, en analysant et en intervenant dans les quatre sphères d’action décrites par le GES en considérant chaque fois les quatre types d’environnement, il est possible de bâtir et maintenir un environnement favorable à la santé au travail. Le dernier élément essentiel consiste en la responsabilisation de chacun envers sa propre santé… et celle du milieu qui l’entoure.

Nous avons tous une influence et un pouvoir sur l’environnement dans lequel nous évoluons. Nous sommes tous responsables des choix que nous faisons. Notre attitude et nos actions ont un impact sur les autres… que l’on soit employeur, employé, voisin, collègue, ami, membre de la famille. Évidemment, le tout se traite aussi bien au féminin qu’au masculin.

Combien de fois ai-je entendu « Ce n’est pas de ma faute, c’est parce que… »? Et si, à la place, nous nous demandions « Que puis-je faire pour améliorer… ?»

Nous avons parfois tendance à penser que la création d’un environnement favorable à la santé au travail relève de l’employeur. Et si c’était un travail d’équipe où chacun y a un rôle important à jouer? À la lumière des environnements favorables aux habitudes de vie, explorons, dans les  prochains articles, les quatre sphères d’activité d’une entreprise en santé.

1 www.groupeentreprisesensante.com

2 http://publications.msss.gouv.qc.ca/msss/fichiers/2012/12-289-03.pdf

Spécialiste de la santé et du mieux-être, Stéphanie Chrétien est une Kinésiologue expérimentée spécialisé dans les programmes de mise en forme et de promotion de la santé. Elle oeuvre dans le domaine de la gestion de centres d'activité physique et de la promotion de la santé / mieux-être en entreprise depuis près de 15 ans.