Divertissement

Le courrier du coeur de Mme Mina: Lettre de Mme Aicir

By  | 

Courrier du coeur Mina

Message de Madame Aicir à Madame Mina
Chère Mme Mina,
Au secours!!!!mes enfants communiquent par téléphone portable….

Les fêtes sont passées, on s’est tous retrouvé autour d’une bonne table mais que s’est-on dit?
À l’ère de la communication tout azimut, notre jeunesse communique par Facebook, Chat & co.. Mais quand on se retrouve tous ensemble, ils n’ont rien à raconter. Le téléphone portable dans la poche cela dure un quart d’heure maximum et les voila tous avec leur portable à typer devant vous. Et que font ils? Ils discutent avec des « connaissances » et on se retrouve devant un groupe de typeurs – professionnels..

Cette année j’ai exigé pour le repas de Noël de laisser les téléphones dans un placard pour la veillée de Noël. Ce fut très difficile de réussir à convaincre tout ce petit monde et je n’ai pas atteint mon but.
Madame Mina, aidez moi!! Comment peut-on faire pour que nos enfants communiquent avec nous les anciens, qui n’avons pas de profil Facebook?

Mme Aicir 65 ans

Bonne Année à tous!

 

Ma chère amie,

Comment peut-on faire pour que nos enfants communiquent avec nous les anciens, qui n’avons pas de profil Facebook?

Quelle coïncidence, mes enfants avaient le même problème que vous avec mes petits enfants. Moi je n’ai pas eu de difficulté, car le téléphone portable et Facebook à l’époque n’existaient pas. Ça ne me rajeunit pas tout ça…

Pour comprendre leur comportement, il faut réaliser que maintenant nous communiquons à la seconde près. Je m’explique. Autrefois, il fallait du temps pour aller voir la famille, la lenteur et le prix des transports étaient des obstacles. Tout le monde n’avait pas le téléphone et avait peu de temps pour écrire. Actuellement, il se passe quelque chose dans la vie de nos enfants : dans la minute qui suit tout le monde est au courant par courriel, par téléphone ou par Facebook.

Alors que voulez-vous qu’ils vous racontent lorsqu’il viennent chez-vous?

Ils n’ont plus rien à dire.

Je peux vous faire un parallèle avec la nourriture, car je vois dans ma boule de cristal que vous cuisinez très bien.

Comment épater nos convives lors d’un repas de Noël par exemple alors qu’ils mangent de tout et en abondance toute l’année?

C’est le grand défi également des Chefs cuisiniers.

Alors comment faire ? Et bien je vais vous donner le même conseil que j’ai donné à mes enfants : Cours après moi que je t’attrape! Et ça marche!

Faites le mort au moins le temps qu’ils s’inquiètent vraiment de votre silence. Ne répondez plus au téléphone et n’écrivez plus. Vous serez surprise de leur réaction  » Maman que se passe-t-il ? Tu ne communiques plus avec nous  Es-tu malade   »

Et là vous les tenez par l’exemple puisqu’eux-mêmes ne communiquent presque plus avec vous. Vous aurez ainsi provoqué une situation qui vous permettra de leur faire comprendre ce que vous ressentez. Si ça n’améliore pas votre communication avec eux alors, achetez-vous un ordinateur, inscrivez-vous sur Facebook et achetez un téléphone cellulaire. Bref, mettez-vous au goût du jour.

Quand vos enfants en auront ras le bol de voir maman intervenir dans leurs conversations Facebook, vous les verrez recommencer à vous appeler directement…

Bonne chance et que les bisous de madame Mina vous accompagnent.

 

Femme de grande expérience, philosophe par passion et cartésienne par nécessité, elle tente d’aider par ses conseils éclairés, garçons et filles de ce qu’elle appelle la génération thermomètre, traduisez par: sensible. On ne sait pas trop d’où elle vient, mais elle sait où elle va. Après des études de psychologie à l’Université de Cornado en Labranie, elle se lance dans une carrière de journaliste d’investigation médicale. Carrière réussie et même couronnée par ses pairs après son incroyable reportage « in vitro » sur la vie bactérienne chez les Caucasiens du sud. Après le succès de son best-seller consacré à ce sujet: « Mon aventure dans le corps humain », elle se retire dans son Domaine de Patagonie et ne se consacre plus qu’à l’aide de l’autre et à l’élevage des lamas. Madame Mina nous offre son « Courrier du coeur » qui a tant réconforté de jeunes filles et de jeunes garçons en détresse de part le Monde. Sa devise: Sans amour même si tu as un bac t’es rien.